De l’e-sport sur Valorant ?

a la une

3 mots clés notables :

Ainsi, Riot Games dévoile leurs efforts dans la mise en place d’une scène à la fois accessible à tous et toutes, méritocratique mais aussi authentique. Ils cherchent des moyens pour rendre le jeu accueillant aux aspirants du jeu avec une “compétition basée sur le mérite”.

  • Accessibilité : est la promesse que les fans et les joueurs de tous les horizons seront les bienvenus dans la communauté de Valorant. Nous voulons créer l’expérience de diffusion la plus qualitative possible, montrant la créativité, le travail d’équipe et les moments décisifs que nous aimons dans ce jeu. Nous voulons attirer de nouveaux fans vers l’e-sport sans jamais perdre de vue les fans de longue date.
  • Méritocratie : signifie que nous voulons que tous nos professionnels aient la même chance d’atteindre le plus haut niveau sur le seul fondement de leurs mérites. Nous travaillerons sans relâche pour nous assurer que les parties sont remportées ou perdues selon les compétences des joueurs et leur travail d’équipe plutôt que sur des facteurs extérieurs. 
  • Authenticité : signifie que nous savons que cet e-sport vous appartient. Nous espérons le construire tous ensemble, avec vous. Nous voulons que l’e-sport de Valorant grandisse avec cette communauté tout en découvrant sa propre voix, ses talents, ses stars.

À la manière de Valve :

Riot annonce dans un premier temps laisser la communauté développer sa scène.

Les directives de Riot ont été conçues pour guider les organisateurs de tournois tiers lorsqu’il s’agira de planifier des événements sur leur premier FPS.

Le jeu ne reflètera en rien ce qu’est à l’heure d’aujourd’hui League of Legends puisque l’esport devrait être géré par des organisations extérieurs du milieu comme chez Valve pour CsGo.

Le développeur qui a tenu l’interview a également révélé qu’il avait rencontré plus de 100 organisations d’esports pour partager ses plans pour le titre et recueillir des commentaires. Il n’a toutefois nommé aucune des organisations avec lesquelles il a maintenu un dialogue, cependant quelques noms nous viennent en tête comme ESL ou DreamHack leaders du marché actuellement. Riots prévoit également de chercher des associations tiers pour les plus petits tournois, plus centré sur la communauté.

Riot Games a établi des normes sur trois niveaux pour l’organisation de tournoi : 

  • Amateur : événements communautaires avec 10 000 $ de cashprize.
  • Semi-Pro : entreprises de niveau intermédiaire, organisations esportives et influenceurs avec 50 000 $ de cashprize.
  • Pro : événements structurés par de grandes organisations esportives de premier plan comme Dreamhack et ESL.
  • Major/ World : en collaboration avec de grandes organisations esportives malgré une vue d’ensemble de Riot voir une reprise totale de ce types d’évènements dans un seconde temps.